Tu n’es pas Etchebest, mais…

Nous avons vu en fin de semaine comment la crise intense que nous vivons, en nous confinant chez nous sur nos canapés à contempler l’apocalypse se rapprochant, devait nous inviter à réfléchir sur la façon dont nous nous approvisionnons. Mais il faut aussi en profiter pour aller plus loin et regarder notre cuisine d’un autre œil.

L’autre œil en la matière, c’est aussi en profiter pour remettre des produits frais non transformés dans nos assiettes. En profiter pour cuisiner de nouveau, acquérir ces compétences que la praticité des produits préparés, le rythme de dingue de nos vies urbaines, les sollicitations du marketing, la pression sociale, nous ont lentement fait oublier. 

Notre chance, c’est que nous avons une foule de ressources à disposition. Les internets sont là qui regorgent de tutos vidéos, de recettes. Pas la peine de se prendre pour Top Chef hein !

Non, on est bien là sur le retour d’une cuisine simple à base de produits frais, les seuls à même de nous amener les vitamines dont nous avons besoin. Nous n’allons que peu voir le soleil des prochaines semaines ! 

Apprendre à faire une purée, à faire des carottes râpées qui soient différentes trois fois par semaine, jouer avec un chou-fleur, un chou rouge, une pomme de terre puis bientôt, avec le printemps avec les produits de saison… Autant de petits défis quotidiens à partager, le cas échéant, avec nos enfants, ce sont des graines de bonne santé que nous sèmerons pour plus tard, pour leur vie d’adulte ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *